, / 557 0

La saison des allergies

SHARE

Mars est déjà à nos portes et la plus belle saison approche; celle des allergies! Yeux bouffis, écoulement nasal, congestion, vous savez de quoi je parle. Saviez-vous qu’on pouvait traiter les allergies grâce à l’acupuncture?

Pour mieux comprendre cette affection et mieux la traiter, lisez bien ce qui suit!

L’allergie ou rhinite allergique est par définition une inflammation aigue ou chronique de la muqueuse nasale caractérisée par une sécrétion abondante de mucus. D’autres symptômes accompagne souvent la rhinite comme vous savez, tels que démangeaisons et/ou rougeur des yeux, démangeaisons à la gorge, picotement du nez, douleur au niveau des sinus, éternuements et pour certains des difficultés respiratoires.

La rhinite est une réaction exagérée de notre système immunitaire lorsqu’on entre en contact avec un allergène normalement inoffensif dans l’environnement. Les principaux allergènes sont : pollens / herbe à poux / poussière / acariens / poils d’animaux et certains produits chimiques.

Saviez-vous que…

D’après la Fondation canadienne d’allergies, 20% à 25% de la population canadienne souffre d’allergie. Ça fait beaucoup de monde! Ce pourcentage est à la hausse due à une augmentation des allergènes et de la pollution de l’air. Aussi, les habitudes de vie de notre temps moderne qui apportent son lot de stress, de fatigue, de malbouffe et un manque d’activités physiques jouent aussi un rôle sur notre système immunitaire.

Il existe deux types de rhinite allergique

  1. La rhinite allergique saisonnière ou rhume des foins. On parle d’une hypersensibilité aux pollens. La saison peut s’étendre de mi-mars à octobre.
  2. La rhinite allergique persistante ou apériodique. Cette affection est caractérisée par une sensibilité à différents allergènes tel que la poussière, la fumée, les acariens, les moisissures, les animaux, etc., et ce tout au long de l’année. Il y a augmentation des symptômes au printemps et à l’automne.

Pathologie de la rhinite allergique en acupuncture

Comme dit plus tôt, la rhinite allergique est due à une trop grande sensibilité du système immunitaire à certains allergènes. Traduction en terme chinois, ça donne un Vide du système Qi protecteur du Poumon* et du Rein*. Je vous entends dire de loin « mais qu’est c’est ça!? ». Et bien, le Poumon est le premier organe en contact avec les substances allergènes. Lorsqu’il est affaibli, il est sensible à ces substances et ses fonctions en sont affectées. Le Rein, dans ce cas-ci, est la racine du Qi protecteur. Dépendamment de la gravité de son atteinte, la rhinite allergique sera saisonnière ou persistante. Est-ce que c’est un peu plus clair ?!

Plan de traitement en acupuncture

Pour traiter la rhinite allergique, l’acupuncture peut être utilisée soit en prévention ou lors de phase aiguë. La stratégie de traitement visera donc :

En phase aiguë : soulager les symptômes de l’allergie et fortifier le système immunitaire.
En prévention : renforcer et régulariser le système immunitaire et minimiser les manifestations futures.

Je constate que les traitements préventifs environ 4 à 6 semaines avant la période critique permettent de diminuer considérablement les symptômes d’allergies. Dès la première année de traitement, la majorité des patients auront une meilleure résistance aux allergènes, et donc en conséquence une utilisation minime d’antihistaminiques.

 

*J’aimerais faire une précision sur l’utilisation des majuscules ici, car lorsque je parle des organes comme le Poumon et le Rein, cela ne fait pas seulement référence aux organes biologiques, mais englobent un ensemble de structures et de concepts propre à la médecine traditionnelle chinoise. Voilà, c’est dit!

RÉINITIALISER MON MOT DE PASSE

CONNEXION