, / 946 0

Lancement de l’album Touch The Sky de Patrick Larivée

SHARE

Si l’auteur compositeur interprète Patrick Larivée était un animal, il serait vraisemblablement un éléphant. En effet avec ses 670 jours, ce pachyderme a sans doute une des périodes de gestation la plus longue du règne animal. Ses proches et connaissances sauront vous le dire, l’attente a été longue avant de pouvoir mettre la main sur l’album. La mise bas a enfin eu lieu le 22 septembre dernier au Marine Cabaret, lors d’une soirée spectacle-lancement.

Pour plusieurs raisons l’attente en aura valu la peine. Premièrement pour le succès de la soirée. Malgré le fait qu’il s’agisse d’un tout premier album une foule plus que respectable était présente pour célébrer la venu de ce nouveau paru. Pour l’occasion le chanteur a su bien s’entourer pour livrer 8 compositions. Étaient aussi présents sur scène Patricia Larcher (voix-percussions), Stéphane Tellier (guitare), Benoit Paul-Hus (basse) ainsi que Stéphane Jetté (batterie). Pierre David est venu compléter la formation en soufflant quelques notes à l’harmonica.

Crédit : ParMo.ca

La présence de Clément Goulet a aussi ajouté une touche de mémorable à cette soirée. Beaucoup de résidents l’ignorent, mais le secteur « Des Gouverneurs » abrite un studio d’enregistrement, le « Goulet Mansion ». Quoi qu’il en soit, le propriétaire livra une présentation sincère et touchante en mentionnant que selon-lui, ce premier album a la maturité d’un cinquième.

La présence d’un autre invité est aussi digne de mention. Si pour quelques uns le nom de Pierre Berthiaume ne signifie rien, il prend une autre importance pour Patrick Larivée. Sur scène, il raconte que le tout à commencé lorsqu’il n’avait que 13 ans. À cette époque, il assista à une prestation pendant laquelle le musicien qui allait devenir son idole, interpréta une pièce du groupe The Doobie Brothers. C’est à ce moment que le jeune homme décida qu’un jour il allait lui aussi faire la même chose. Le jeune auteur compositeur nous confie aussi qu’il a parfois la chance de monter sur scène en sa compagnie.

Quelques mots sur l’album :

Si les yeux sont le reflet de l’âme, l’album « Touch The Sky » est le reflet de la musique qu’affectionne Patrick Larivée depuis longtemps. Ce qui rend impossible le débat au sujet de langue choisie. La musique qu’il apprécie est en anglais alors son album l’est aussi. D’ailleurs, il ne s’en cache pas citant l’influence de la formation Eagles, son groupe préféré, en présentant la pièce « What It Takes » avant de l’interpréter.

Le résultat final est un feel-good album. Les gens qui adorent un album plutôt monotonique qui répond au besoin d’ajouter une ambiance définie et continue à un moment, un événement seront ravis. « Touch the sky » est un album folk avec une présence de blues. La voix du chanteur douce et agréable ajoute à l’impression de bien-être que nous fait ressentir l’écoute.

Finalement il ne reste qu’à souhaiter que cet album ne sera pas tabletté comme trop de rapports issus de commissions d’enquête. Bref espérons que cet opus aura une belle carrière et qu’il sera interpréter sur plusieurs scènes. Malheureusement trop d’albums semblent naître et mourir lors de leur lancement.

Sorel, ma belle | Lancement de l’album « Touch The Sky »

En attendant « Touch The Sky » est disponible chez Steph Musik et au Boulevard Musique.

RÉINITIALISER MON MOT DE PASSE

CONNEXION