, / 651 0

Salon Entrepreneurs en action! 2016 | Mission express, mission possible

SHARE

À l’aube de l’édition 2016 de la 7e édition du Salon Entrepreneurs en action! qui aura lieu les 18 et 19 novembre prochains, Sorel, ma belle! vous propose un portrait de quelques exposants qui seront présents aux Promenades de Sorel. Aujourd’hui, Stéphane Benoît de Mission Express.

Comme il est question de transport je me permets de partager un plaisir coupable à mon interlocuteur. En effet, Mission Express offre deux services reliés aux transports. Si pendant une réparation urgente vous vous apercevez qu’une pièce ne convient pas, c’est M. Stéphane Benoît qu’il faut téléphoner. En plus de la livraison de petits et moyens chargements, M. Benoît pourra vous être utile si votre chauffeur de poids lourd vous laisse tomber à la dernière minute. Comme je l’ai dit, j’ose une sortie de placard en mentionnant que j’aime bien regarder à l’occasion l’émission La Guerre des Transports diffusée sur les ondes du CanalD. J’était loin de me douter que mon aveu allait me permettre d’en apprendre plus sur le contexte dans lequel s’est prise la décision de se lancer en affaire.

Même s’il ne s’agit pas de la principale raison, M. Benoît m’avoue que cette émission à eu un certain poids favorable dans la balance. Pour ceux qui ne connaissent pas, l’émission nous plonge dans la vie des transporteurs indépendants. Ils rivalisent afin de remporter la livraison d’un chargement offert au plus bas soumissionnaire. Intéressé, je veux maintenant en savoir plus. L’entrepreneur m’explique qu’il a auparavant œuvré dans le domaine de la restauration et de la mécanique. Même si ces domaines peuvent sembler très différents, l’interviewé à remarqué quelques dénominateurs communs. Il s’agit de deux domaines dans lesquels ça se passe vite et dans lesquels il est fréquent qu’un item nécessaire à la réalisation d’une tâche soit manquant. En tant que mécanicien, il est souvent parti sur la route afin d’aller chercher une pièce. Il a remarqué que ça ne plaisait pas à son employeur de perdre un mécanicien momentanément même si c’était absolument nécessaire. Maintenant convaincu de la pertinence du service l’idée, lui trotte dans la tête jusqu’au jour ou un ami lui demande un service. On l’envoie chercher des palettes de marchandises. C’est en attendant son chargement  que M. Benoît parcourt de la documentation concernant une entreprise œuvrant dans le domaine du transport.

Sorel, ma belle! Mission express, mission possible

 

Une fois la livraison effectuée il s’assit avec cet ami, lui-même en démarrage d’entreprise, afin d’avoir une bonne discussion. Encouragé, il entame les démarches. Il faut dire que la question lui a été souvent posée « Pourquoi tu ne devient pas entrepreneur? » Son entourage a remarqué sa grande polyvalence derrière le volant comme dans le moteur. Car admettons-le, si ton véhicule est ton principal outil de travail cela peut s’avérer très commode de savoir le réparer. Une citation qu’il a déjà entendu a aussi eu son effet « Travaille pour tes rêves parce quelqu’un va t’engager pour travailler pour les siens ». Cet énoncé l’a et continue de le motiver aujourd’hui. Finalement mon hôte avoue une dernière motivation, pécuniaire cette fois. Il admet avoir souvent vu la valeur des contrats sur lesquels il participait en tant qu’employé. Même s’il est conscient des dépenses que doit rencontrer un employeur, l’idée de ne recevoir qu’une partie du montant ne lui convenait plus. Donc, étant entrepreneur c’est lui qui fixe la valeur de ses contrats, a le contrôle sur ses dépenses et récolte la différence.

Si une voiture carbure à l’essence, à quoi carbure un entrepreneur? M. Benoît mentionne que travailler pour lui-même est une des raisons qui le pousse hors de son lit chaque matin. Du même souffle, il m’avoue qu’une clé anglaise et un carburateur ce n’est pas très jasant. Même si cela représente un certain défi pour lui, M. Benoît apprécie de plus en plus le contact avec la clientèle. Rencontrer des nouvelles personnes est décidément une activité qu’un garagiste ne fait pas souvent cloitré dans son garage. Maintenant en affaire, les relations interpersonnelles l’enchantent et font désormais partie de son quotidien. Cette nouvelle réalité lui permet de développer un nouveau vocabulaire.

Justement si vous voulez jaser mécanique et/ou entrepreneuriat vous pourrez rencontrer M. Benoît en fin de semaine. Il sera présent les 18 et 19 novembre prochains aux Promenades de Sorel dans le but de participer au Salon Entrepreneurs en action! présenté par Emploi-Québec, le CLD de Pierre-De Saurel et la SADC de Pierre-De Saurel, en collaboration avec le journal Les 2 Rives et CJSO 101,7 FM.

RÉINITIALISER MON MOT DE PASSE

CONNEXION